Rubrique : Conseils pratiques

L’entretien annuel d’évaluation

Dans certaines entreprises, cet entretien est très formalisé et est devenu un véritable indicateur d’ambiance sociale. Parfois l’entretien est semestriel, mais dans la majorité des cas il se déroule une fois soit en fin soit en tout début d’année.

Plus qu’un bilan de l’année, l’entretien d’évaluation permet de préciser les attentes de la hiérarchie vis-à-vis du collaborateur et de fixer les futurs objectifs à atteindre.
L’entretien doit être l’occasion pour sensibiliser, mobiliser voir remobiliser le collaborateur. C’est un exercice difficile pour les deux parties, il s’agit d’accepter mutuellement de se dire les choses en toute franchise, et ce dans le but de renforcer encore la communication relationnelle.

Nos conseils pour permettre la réussite de cette rencontre :

  • Préparer soi-même et faire préparer l’entretien par le collaborateur 15 jours avant la rencontre, idéalement au moyen d’un canevas.
  • Organiser cet entretien dans un endroit neutre – or souvent il a lieu dans le bureau de la hiérarchie.
  • Instaurer un climat de confiance et solliciter l’active participation du salarié. Réserver le temps nécessaire aux échanges (au moins 1h00).
  • Evaluer le travail d'un collaborateur, et ne jugez pas sa personnalité. Envisagez tout ce qui a été bien fait durant l’année et abordez aussi ce qui doit être amélioré.
  • Envisager de cibler plusieurs actions de formation pour faire évoluer les compétences de votre collaborateur.
  • L'entretien annuel n'a pas pour vocation première la négociation de son salaire, ni l'attribution d'une promotion – pour ces questions préférez tenir un second entretien quelques jours après pour bien dissocier ces deux thèmes.
  • Faire la synthèse écrite de l’entretien, archiver le – il vous servira l’année suivante et remettre une copie à votre salarié.

Commentaires

Poster une réponse



(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)


Code captcha

Cliquez sur l'image pour voir un autre captcha.