La France, mauvais élève de la formation

Une enquête européenne met en valeur le faible taux de formation des salariés en France qui fait ombrage à notre compétitivité.

La dernière enquête européenne sur les conditions de travail par la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail révèle que seuls 24% des salariés ont bénéficié, en France, d'une action de formation prise en charge par leur employeur au cours des douze derniers mois. La moyenne européenne d'accès à la formation professionnelle s'élève à 30% et celle des pays d'Europe du Nord dépasse les 50%.

La formation professionnelle continue - une demande pourtant majoritairement soutenue par les salariés - permet de développer les compétences individuelles et collectives et de faire évoluer les savoir faire dans l'entreprise, autrement dit pérenniser ses réussites et renforcer la motivation.

A MEDITER ...

Commentaires

Poster une réponse



(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)


Code captcha

Cliquez sur l'image pour voir un autre captcha.