Ne pas évoluer équivaut à terme à disparaître

Les occasions d'évolution sont devenues courantes dans la vie d'une entreprise, nouveaux marchés, nouveaux produits, perte de rendement, arrivée d'un concurrent…Pour réussir un changement, il faut en premier lieu reconnaître le besoin de changer et s'y engager avec ses équipes.

Les occasions d'évolution sont devenues courantes dans la vie d'une entreprise, nouveaux marchés, nouveaux produits, perte de rendement, arrivée d'un concurrent…Pour réussir un changement, il faut en premier lieu reconnaître le besoin de changer et s'y engager avec ses équipes.
Les salariés sont en règle générale très attachés à leur travail. Ils montrent souvent de l'inertie face à un changement initié par leur Direction. Aujourd'hui l'aveuglement par les chiffres d'affaires et autres marges brutes d'exploitation pèsent sur le mode ambiant de management des ressources humaines. A l'horizon d'un contexte particulier, l'ensemble du management a pour mission de procéder à certaines évolutions, d'ordre organisationnel, matériel, logistique, financier et humain. Afin que le travail de tous soit accompli dans un esprit de service et de responsabilité, le management dans son sens large doit être porteur de valeurs humaines fortes. Ainsi, plutôt que de tenter d'influencer leurs équipes, nous conseillons aux Managers, avant de prendre leur décision, de réunir leurs troupes afin de les mettre dans la confidence et surtout de les faire participer à la réflexion globale.
Les inerties au changement trouvent le plus souvent naissance dans le manque de transparence.
L'adaptation stratégique de tout dirigeant doit idéalement être envisagée selon un plan en trois tiroirs : écouter et comprendre c'est-à-dire bien prendre en compte l'existant, suggérer différentes solutions après avoir réalisé le diagnostic de la situation et agir en choisissant la solution la mieux adaptée autrement dit, définir et mettre en œuvre sur le terrain le ou les plans d'action, accompagner les équipes, suivre au quotidien et ajuster les plans en cas de nécessité.
La notion de conduite du changement est vitale et naturelle car dans la majorité des cas elle finit toujours par s'imposer. Ainsi pour réussir la conduite d'un changement, il est essentiel de savoir s'appuyer sur plusieurs leviers majeurs, notamment et par ordre de priorité : la préparation du projet en amont, l'implication du Management, la participation active des salariés au projet, une communication régulière en interne et enfin un accompagnement des salariés au moyen d'actions de formation et de coaching.
Tout changement est possible à condition d'obtenir l'adhésion, de créer le sens à l'action avant de penser rentabilité et valeur financière.

Commentaires

Poster une réponse



(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)


Code captcha

Cliquez sur l'image pour voir un autre captcha.