Stop aux troubles de la concentration !

L'art et la pratique de la concentration consiste à maintenir son attention sur son activité en cours sans se laisser distraire. Autrement dit être totalement à ce que l'on fait, à ce que l'on dit, à ce que l'on écoute...

L'art et la pratique de la concentration consiste à maintenir son attention sur son activité en cours sans se laisser distraire. Autrement dit être totalement à ce que l'on fait, à ce que l'on dit, à ce que l'on écoute, « être tellement dedans » que l'on n'entend pas ce qui se passe autour, qu'on ne rêve pas à autre chose, à l'image de quelqu'un plongé dans son jeu vidéo, dans son émission TV, dans son livre ou sa musique préférée. Nous avons tous la faculté de nous concentrer mais acceptons-nous de nous astreindre à une telle discipline pour tout ce que nous avons à faire ?

Aujourd'hui nous vivons dans le monde du Ya ka fokon, du tout pour tout de suite, du pas besoin de lire la notice…. L'être humain et en particulier l'enfant préfère de plus en plus se fier à son intuition, à ce qui est inné au risque de se tromper ou de perdre du temps. Au cours d'une même journée des centaines de pensées, des dizaines d'émotions traversent notre esprit. Nous sommes, malgré nous, victimes de troubles de l'attention et de la concentration. Notre esprit vagabonde, les distractions extérieures, le rythme de la vie détournent notre attention sans que l'on s'en rende compte, les tâches qui nous incombent nous semblent ennuyeuses. Une recherche par exemple sur Google peut très rapidement nous faire dériver vers d'autres pages et même d'autres sujets… par simple curiosité jusqu'à parfois en oublier l'objet de notre recherche initiale. Les pièges des nouvelles technologies, le rythme de plus en plus effréné au travail entre autres favorisent ainsi réellement cette forme de distraction.

Au-delà de l'aspect technique de leurs rôles, les entraîneurs sportifs, les professeurs de musique, pour ne citer qu'eux, nous apprennent enfants, adolescents et adultes à mobiliser instantanément nos ressources mentales, dès le premier coup de sifflet, dès la première note. Ainsi par analogie et pour lutter contre ce manque chronique et persistant de concentration individuelle, nous devons, au même titre que pour les valeurs morales, éduquer nos enfants dès l'école primaire aux valeurs mentales, autrement dit inculquer conseils, astuces et méthodes simples pour se concentrer. La concentration permet d'être plus efficace, d'être plus rapide, de mieux mémoriser, de comprendre plus facilement... La concentration est assurément le complément indispensable de toutes formes d'apprentissages.

Commentaires

Poster une réponse



(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)


Code captcha

Cliquez sur l'image pour voir un autre captcha.